Actualité
24/09/2019 – Détection des résidus d’antibiotiques

La fréquence des analyses de résidus d’antibiotiques évolue.

Au plus tard le 1er janvier 2020, les échantillons de lait de vache prélevés dans les exploitations pour les analyses de paiement feront systématiquement l’objet d’une recherche de résidus d’antibiotiques selon la méthode reconnue par le Ministère de l’agriculture.

icône vache laitière

Pour les fermes laitières, le contrôle officiel du lait au départ des exploitations se fait dans le cadre des analyses de paiement du lait, réalisées partout en France par des laboratoires accrédités et reconnus par le Ministère de l’agriculture.
Partant d’un système de contrôle aléatoire, qui assure pour chaque exploitation au moins une analyse par semaine de manière inopinée, la filière s’organise pour mettre en place cette recherche des résidus d’antibiotiques sur toutes les livraisons de lait.

icône laiterie

Pour les laiteries, le contrôle s’opère déjà systématiquement sur le lait de collecte de manière à détruire tout lait qui ne serait pas conforme aux limites réglementaires. Ce principe demeure. Il est encadré depuis 2008 par un autre accord interprofessionnel national étendu.

 

Retrouvez la note d’information du CNIEL et ses conseils ici.

Share this...
Share on LinkedIn
Linkedin

Les dernières
actualités

Divers

26/10/2021- On parle de nous !

« Au fil de l’actualité », retrouvez l’article sur le laboratoire dans Terres des Savoie.

Inspection, audit & formation

12/10/2021 - NEWLAB, nouvelle filiale du laboratoire LIDAL

Le laboratoire LIDAL développe sa filiale INSPECTION, AUDIT et FORMATION en créant NEWLAB 

Divers

04/10/2021- On parle de nous !

« Au fil de l’actualité », retrouvez l’article sur le laboratoire dans Terres des Savoie.

Inscrivez-vous
à notre newsletter